• Home »
  • Monde »
  • Une Française vend sa virginité à un banquier de Wall Street pour 1,2 million d’euros

Une Française vend sa virginité à un banquier de Wall Street pour 1,2 million d’euros

Jasmine, 20 ans, vient de vendre sa virginité pour plus d’un million d’euros sur Internet à un banquier de Wall Street. Elle dit tout assumer. Elle ne « regrette rien ». Pour Jasmine, « ce ne devrait pas être un tabou que les femmes puissent faire ce qu’elles veulent de leur corps ».

Jasmine a 20 ans et vient d’une famille pieuse mais elle ne regrette rien : cette jeune Française a fait valoir ses charmes pour tenter de monter dans l’ascenseur social en vendant sa virginité pour plus d’un million d’euros !

Voir le monde, créer sa propre entreprise, faire vivre sa famille… voici les principales raisons qui ont poussé Jasmine, une jeune Français âgée de 20 ans, à mettre sa virginité aux enchères, rapportent nos confrères du Daily Mirror. Sa virginité, que Jasmine voulait initialement conserver jusqu’à son mariage, a été vendue pour 1,2 million d’euros à un banquier de Wall Street, plus âgé qu’elle, qui a battu un DJ de Los Angeles qui a proposé 900 000 euros et un magnat de Munich voulant l’acheter pour 600 000 euros.

Née dans « une famille très religieuse »

« La plupart des gens échangeraient leur première fois pour un million s’ils pouvaient remonter le temps », a-t-elle déclaré au quotidien avant d’ajouter qu’elle était « heureuse » d’avoir vendu sa virginité. Selon Jasmine, l’homme s’est avéré d’être « un vrai gentleman » qui s’occupait bien d’elle. « Je ne veux pas entrer dans les détails, mais ce que je peux dire, c’est que nous allons nous fréquenter à nouveau. Il est encore trop tôt pour parler d’amour, nous nous apprécions et nous verrons ce qui se passera dans le futur », a-t-elle ajouté.

Jasmine a également confié que bien qu’elle soit née dans « une famille très religieuse », ces parents ont compris les motifs qui l’ont amenée à vendre sa virginité. « Elle est importante pour moi, mais ma famille et moi, nous avons beaucoup de dépenses, notamment une maison et une voiture, tout cela est très coûteux. En plus de cela, j’aimerais avoir l’opportunité de voyager autour du monde et de démarrer ma propre entreprise », a souligné Jasmine.

En outre, Jasmine ne voit rien d’humiliant dans le fait qu’une femme puisse vendre sa virginité. « Je pense que cela fait partie de l’émancipation : ce ne devrait pas être un tabou que les femmes puissent faire ce qu’elles veulent de leur corps », a-t-elle conclu.

« Une femme devrait avoir le droit de faire ce qu’elle veut de son corps »

Si elle s’était toujours promis de rester pure et vierge avant le mariage, la jeune femme dit avoir changé d’avis pour aider ses proches. Elevée dans une famille très religieuse, Jasmine raconte ainsi dans un entretien au tabloïd britannique Mirror comment elle a pris sa décision: « Ma virginité était importante pour moi, mais avec ma famille, nous croulions sous les dépenses. Une maison, une voiture, tout ça c’est très cher ». Autant de raisons, selon elle, pour vendre sa virginité.

Elle prend alors quelques photos d’elle en sous-vêtements, se crée un profil sur un site d’escort spécialisé. Et Jasmine assume, dit tout à ses parents, à ses frères et sœurs qui, selon elle, ont compris son choix.

 

La jeune Française, qui a depuis rencontré le banquier, n’a aucun regret. « Ca ne devrait plus être tabou, dit-elle. Une femme devrait avoir le droit de faire ce qu’elle veut de son corps ». Elle avoue toutefois avoir eu de la chance de tomber sur ce qu’elle appelle « son client »: « Il a été un vrai gentleman. Il était aux petits soins avec moi. On ne peut pas encore parler d’amour, mais nous allons nous revoir », assure-t-elle.

Le site qui a organisé la transaction n’en est pas à son coup d’essai. Le record est notamment détenu par un homme d’affaires d’Abu Dhabi qui a dépensé 2 millions et demi de dollars pour la virginité d’une jeune américaine.

(Avec Agences)