RDC: augmentation du prix du carburant à la pompe

Le prix du carburant a été augmenté sur toute l’étendue du territoire de la RDC. Le litre de l’essence est passé de 1810 à 1890 francs congolais (FC) et celui du gasoil de 1800 à 1880 FC, a précisé dimanche le ministre de l’économie Joseph Kapika. Il s’agit donc d’une hausse de 80 FC du prix du litre du carburant à la pompe.

M. Kapika attribue cette hausse à l’augmentation du prix du baril de pétrole à l’échelle internationale. Le prix du baril a connu une hausse de plus de 50%, a-t-il précisé.

«Le baril du pétrole est en augmentation. Il a dépassé le 50%. Il n’est que normal que nous ne puissions subir les caprices de cette loi de l’offre et de la demande. C’est-à-dire réajuster notre prix. Si nous ne le réajustons pas, nous ne saurons plus importer le carburant et il y aura pénurie», s’est expliqué le ministre.

Il assure cependant que ce changement du prix du litre de carburant à la pompe n’affectera pas le prix du transport en commun.

Au micro de Radio Okapi dimanche, certains propriétaires des véhicules ont déploré le fait que cette mesure de hausse du prix du carburant  n’a pas été vulgarisée. Beaucoup ont indiqué avoir appris la nouvelle à la station-service.

«J’avais prévu de payer 5 litres. Je me suis d’ailleurs chamaillé avec la vendeuse. Je lui ai dit que tu m’as volé. C’est elle qui m’a dit que le prix a augmenté. J’étais surpris. On ne nous avise même pas. Le prix de l’essence change régulièrement. Et le prix de la course ne change pas», a déploré un chauffeur de taxi, avant d’appeler le gouvernement à revoir également le prix du transport en commun.

Avec Radiookapi