• Home »
  • Nouvelles »
  • Prêtres de Kinshasa aux dirigeants de la RDC: « A vous les armes et à Dieu la victoire »

Prêtres de Kinshasa aux dirigeants de la RDC: « A vous les armes et à Dieu la victoire »

Les prêtres, religieux et religieuses de Kinshasa ont publié ce samedi 10 février une lettre adressée aux dirigeants de la RDC dans laquelle ils protestent contre la répression des marches du 31 décembre et du 21 janvier. S’adressant aux dirigeants congolais, les prêtres notent que malgré la répression de ces marches organisées par le Comité laïc de coordination, ils sont proches de la victoire.

Cette lettre a été écrite à l’occasion de la célébration des obsèques des victimes de la marche pacifique des chrétiens du 21 janvier 2018.

« Si, en effet, vous les dirigeants sentez l’obligation de réprimer dans la violence le droit du peuple à la manifestation, tolérez aussi que le prêtre ait l’obligation de dénoncer cette barbarie. Nous sommes conscients de la confiance que vous faites à vos armes pour réprimer les pauvres qui crient leur souffrance et leur désolation. Mais soyez en sûrs, à vous les armes et à Dieu la victoire. La haine qui envahit aujourd’hui les cœurs de beaucoup de nos dirigeants n’influencera en rien l’amour du Christ qui habite le cœur du prêtre », indique la lettre.

Les prêtres recommandent aux responsables congolais d’éviter toute sorte de stratégie inspirée par la peur, la malveillance,  la haine, l’égoïsme et la déloyauté.

« Nous portons le combat de la libération du Congo à son niveau mystique. Nous voudrions pleurer sur ce pays la RDC et sur ses dirigeants ainsi que leurs alliés locaux et internationaux. Nous sommes des milliers de Congolais qui avons fait le sacrifice de notre vie à Dieu pour le service de plus pauvres. Nous œuvrons sans but lucratif et nous nous dévouons à offrir tous les jours des sacrifices spirituels et des services sociaux dans des conditions inacceptables pour le bien de ce pays », rappellent les clergés de l’archidiocèse de Kinshasa.

Des prêtres, pas des politiciens

Des prêtres ont aussi rappelé aux dirigeants de la RDC qu’ils ne font pas de la politique, mais qu’ils assument leurs missions prophétiques.

« Nous ne sommes pas des politiciens, nous ne sommes ni de gauche ni de droite. Nous sommes des prêtres et entant que tels, nous avons la mission prophétique de veiller sur la bonne marche de la cité. Cette mission prophétique qu’aucun politicien sensé n’ignore est légale. C’est ainsi que le prêtre peut s’exprimer sur la situation actuelle avec beaucoup de certitudes. Le prêtre voit la lumière où vous voyez l’obscurité, il voit l’avenir où vous voyez le néant, il voit l’espérance quand vous parlez de doute, il est sans peur quand vous vous versez dans l’anxiété, il s’ouvre à l’amour lorsque vous vous enfermez dans la haine », détaille la lettre.

Les clergés de Kinshasa font remarquer aux autorités qu’ils sont devenus la cible de leur terreur.

« Une terreur jamais connue dans cette ville qui est allée jusqu’à déshabiller publiquement un prêtre ; des prêtres sont fréquemment molestés, insultés même à travers les médias de l’Etat, brutalisés et kidnappés en plein exercice de leurs services pastoraux », dénonce les pasteurs de l’archidiocèse de Kinshasa.

Radiookapi