• Home »
  • A la Une »
  • Présidentielle en RDC: vers une candidature du Cardinal Laurent Monsengwo

Présidentielle en RDC: vers une candidature du Cardinal Laurent Monsengwo

En République démocratique du Congo, la Dynamique Chrétienne pour l’Unité et la Démocratie (DCUD), s’organise et se mobilise en plaidoyer pour la candidature du cardinal Laurent Monsengwo.  La Dynamique estime que le le pays a besoin d’une personnalité intègre, compétente, capable de rassembler et de rassurer les Congolais. Cette structure qui regroupe plusieurs organisations chrétiennes, vient de lancer une pétition pour recolter des signatures en vue de convaincre le cardinal Laurent Monsengwo à déposer sa candidature pour la présidentielle du 23 décembre 2018.

À moins d’une semaine du début du dépôt des candidatures pour la présidentielle, les partis et regroupements politiques alignent des congrès pour désigner leurs candidats aux prochaines joutes électorales. À la DCUD, une structure de la société civile qui regroupe plusieurs organisations chrétiennes, l’on appelle plutôt à une cristallisation des énergies et des ambitions autour de la personne du cardinal Laurent Monsegwo Pasinya.

Cette organisation chrétienne reste, en effet, convaincue que le prélat catholique est la personne la mieux indiquée pour tenir les rênes de la République démocratique du Congo (RDC) et à même d’asseoir un large consensus autour d’elle. Sans tergiverser, la DCUD est vite passée à l’offensive en initiant une pétition en vue de contraindre le cardinal à déposer sa candidature pour la présidentielle du 23 décembre.

La cérémonie de lancement de cette pétition a eu lieu, le 20 juillet, à Kinshasa en présence d’un parterre de journalistes et de nombreux invités. Les initiateurs ont fait fi des charges ecclésiastiques qui sont celles de cet homme de Dieu, n’y voyant aucune incompatibilité avec la posture présidentielle qu’ils veulent lui faire endosser. « Il n’y a aucun inconvénient qu’il loge au Palais de la nation », a indiqué la secrétaire générale de la DCUD, tout en affirmant que le pays a besoin d’une personnalité intègre, compétente, capable de rassembler et qui rassure les Congolais.

Autant dire que pour Odette Babandoa et les autres membres de la DCUD, le cardinal Laurent Monsengwo a le profil requis pour postuler au sommet de l’État. « Le cardinal Monsengwo n’est pas un acteur politique qui va chercher à arriver au pouvoir pour s’y cramponner. C’est un homme de Dieu. Que la période de son passage au pouvoir soit celle de transition pour asseoir la démocratie, reconnaître la renaissance de l’État, le respect des textes qui vont nous préparer à accéder aux élections d’une manière démocratique », a ajouté la responsable de la DCUD.

La pétition est donc en marche et les premières signatures sont en train d’être récoltées. Toutes les forces vives de la nation sont invitées à adhérer à l’initiative qui vise à arracher du cardinal son accord à postuler à la présidentielle de décembre prochain. Reste à savoir si l’intéressé répondra favorablement ou s’il va réserver une fin de non recevoir à une action qui se fait sans lui et hors de lui.

Il est à rappeler que par le passé, Mgr Laurent Monsengwo a déjà occupé plusieurs postes politiques en RDC dont la direction de la Conférence nationale souveraine, au lendemain du 24 avril 1990. Notons que la DCDU est un regroupement politique qui se réclame fruit de prière des fidèles catholiques, protestants, salutistes, pentecôtistes et évangéliques tous regroupés au sein des organisations officielles des laïcats.

Non Papers Bakolokongo