• Home »
  • A la Une »
  • Présidentielle en RDC: Mê Michel Kanama apporte son soutien à Martin Fayulu

Présidentielle en RDC: Mê Michel Kanama apporte son soutien à Martin Fayulu

Michel M. Kanama, président national du CRP

L’opposant congolais au régime Kabila et président du Congrès de Résistance Patriotique (CRP) sort de l’ombre et rompt son silence face à la confusion au sujet du candidat commun de l’opposition à la présidentielle du 23 décembre en RD Congo.

Dans un communiqué de presse, Michel M.Kanama a annoncé son ralliement et son soutien inconditionnel à Martin Fayulu bien qu’il exprime son scepticisme à la tenue effective des élections à la date prévue. Dans sa déclaration, l’opposant et son mouvement, ainsi que les partenaires alliés de la résistance patriotique congolaise, apportent leur soutien indéfectible à Martin Fayulu, à l’élection présidentielle du 23 décembre prochain. Martin Fayulu a été désigné candidat commun de l’opposition, dimanche 11 novembre à Genève en Suisse, par sept ténors de l’opposition congolaise avec la facilitation de la Fondation Kofi Anan.

M.Michel Kanama  justifie son soutien par les critères suivants : «l’esprit patriotique, l’intégrité morale et politique, la constance et présence dans la lutte sur le terrain, le caractère radical» du candidat Martin Fayulu. Le leader du Congres de Résistance Patriotique, un mouvement de résistance farouche au régime de Kabila en République démocratique du Congo, a également lancé un appel retentissant à toutes les organisations patriotiques et plates-forme de résistance congolaise de la diaspora à rallier et soutenir le candidat commun de l’opposition, en vue d’entamer l’étape suivante du processus de libération du pays.

Pour le Président national du CRP, le candidat commun de l’opposition ne doit pas être compris seulement comme celui des élections «exclusives et incertaines» du 23 décembre, mais plutôt comme le candidat unique du rassemblement de l’opposition nationale congolaise au régime d’occupation criminelle de Joseph Kabila et candidat commun qui devra garantir le véritable processus électoral crédible et transparent le moment venu. Et d’ajouter: «Fayulu est le réel chef de fil de la vraie opposition congolaise au regime Kabila et son cartel; Fayulu incarne l’union des forces pour l’alternance politique en République démocratique du Congo jusqu’à ce que l’élection présidentielle démocratique transparente pour l’alternance politique se tiendra effectivement».

A (RE)LIRE : Mê Michel Kanama: «une transition sans Joseph Kabila est un préalable qui garantit le processus électoral en RDC

Mê Michel Mutikila Kanama a déclaré récemment à Congotribune.net que les élections ne pourront se tenir dans le délai prévu et plaidé pour une transition sans Joseph Kabila comme un préalable fondamental qui garantit le processus électoral en RDC, en envisageant le report des élections du 23 décembre.

Il a en outre accusé le régime Kabila de manque de volonté politique et de temps matériel pour organiser les élections et qualifié la Ceni de caisse de résonnance du pouvoir en place. Exigeant le retrait de la machine à voter imposée par la Ceni pour garantir un processus électoral inclusif crédible et démocratique dans lequel tous les 25 candidats à la présidence de la République, au départ du dépôt de leurs candidatures, doivent être inclusivement retenus, les prisonniers politiques et prisonniers d’opinion libérés.

(Avec Congotribune)

(0)