• Home »
  • »
  • Le Rwanda confirme l’existence des accords secrets entre Kinshasa et Kigali depuis deux ans

Le Rwanda confirme l’existence des accords secrets entre Kinshasa et Kigali depuis deux ans

Le Rwanda vient de confirmer l’existence des accords secrets entre Joseph Kabila et Paul Kagame et que pendant leur séjour sur le sol congolais dans l’est de la RDC, les militaires rwandais opéraient dans l’uniforme des FARDC. Bakolokongo.com  n’a cessé d’alerter et dénoncer cette réalité.

En effet, dans une interview à FRANCE24 et RFI mardi 11 septembre 2012, la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo a souligné les avancées de la décision de la CIRGL  désignant le président ougandais Yoweri Museveni, le samedi dernier à Kampala, de mener des pourparlers avec le gouvernement congolais et les rebelles du M23 pour tenter de trouver une solution pacifique. Elle est aussi revenue sur les allégations de la RDC selon lesquelles Kinshasa accuse le Rwanda d’avoir profité du départ de ses forces spéciales de Rutshuru pour exfiltrer des hommes qui, selon les autorités de Kinshasa, ont ensuite attaqué l’armée congolaise avec les rebelles du M23.

Réagissant à cette accusation, Louise Mushikiwabo, ministre rwandaise des Affaires étrangères a déclaré :

«  comme on dit en français, le ridicule ne tue pas. Franchement, je crois que c’est ça la réponse du Rwanda. Je crois que Kinshasa a plus intérêt à essayer de trouver des solutions pour ses problèmes que de rester bloqué dans cette psychose d’accusations qui n’apportent aucune solution. En fait, ça nous donne l’impression que Kinshasa n’est pas intéressé par une solution. Les accusations de Kinshasa, nous, on y fait même plus attention, ça devient tellement ridicule. Si une force, la force rwandaise était si bien sur le territoire congolais avec l’accord de Kinshasa, nos troupes étaient avec les troupes congolaises, en uniforme de l’armée congolaise. Donc, comme les deux étaient ensemble, cela veut dire que l’armée congolaise se battait aux côtés du M23, alors. »

Cliquez sur le lien ci-dessous(image tv) pour suivre les déclarations révélatrices de la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo sur FRANCE24