• Home »
  • Economie »
  • Lac Kivu: les armateurs dénoncent la multiplicité de taxes illégales

Lac Kivu: les armateurs dénoncent la multiplicité de taxes illégales

L’association des armateurs sur le lac Kivu (ASSALAK) dénonce la multiplicité des services percepteurs illégaux dans les ports. Elle demande aux responsables des services concernés de cesser avec les intimidations et menaces exercées sur les armateurs. Ces derniers expriment leur ras-le-bol dans un document signé vendredi 21 septembre à Bukavu, au terme d’une réunion de clarification sur les perceptions illégales.

Dans la cette réunion, les armateurs dénoncent le non-respect des textes ministériels interdisant aux services non autorisés la perception des taxes dans les ports. A leur grande surprise, tous les arrêtés sont foulés au pied par les responsables des services au niveau de la province.

Au lieu d’appliquer les mesures édictées par Kinshasa, c’est plutôt l’anarchie qui règne dans les ports, selon le constat fait par ASSALAK. Les intimidations et les menaces exercées sur le personnel exploitant ne constituent guère une préoccupation du gouvernement provincial, ajoute le communiqué.

L’Association des armateurs sur le lac Kivu lance donc un vibrant appel à l’attention des responsables des services et organismes publiques bénéficiaires des perceptions ainsi interdites de cesser ces tracasseries, afin d’assainir le climat des affaires dans ce secteur au Sud-Kivu.

(Radiookapi)

(0)