• Home »
  • A la Une »
  • La RDC en danger: la Vérité accablante dans l’affaire des vaches de Tutsis «Banyamulenge» dans le Bandundu

La RDC en danger: la Vérité accablante dans l’affaire des vaches de Tutsis «Banyamulenge» dans le Bandundu

L’affaire des éleveurs «Banyamulenge» et leurs vaches mystérieuses qui ont envahi la région de Bandundu et ne cessent d’alimenter les questions s’aggravedavantage avec les révélations accablantes que livre une enquête de Bakolokongo. Ces mystérieux troupeaux de zébus sont aujourd’hui aux portes de Kinshasa et suscitent beaucoup d’interrogations.

Qui sont réellement ces éleveurs avec la caravane d’une race mystérieuse de vaches improvisées dans le Bandundu des Bayaka (Kikwit, Feshi, Masi-manimba, Kenge, Kahemba, Popokabaka…), d’où viennent-ils avec leurs troupeaux, où vont-ils et surtout pourquoi se trouvent-ils dans cette partie du territoire national congolais loin de leur domicile habituel, à plus de 2000km ? Comment d’abord les chefs coutumiers, de secteurs, villages et groupements de toutes les provinces ont-ils laissé passer ces prétendus éleveurs inconnus, traverser le grand Congo, de bout en bout, au relief aussi compliqué,de l’est à l’ouest sans prendre soin de les identifier avec une race de vaches qui n’existe pas chez nous, sans être inquiétés? Ces prétendus éleveurs sont abusivement appelés «Banyamulenge» alors qu’une telle tribu n’existe guère en RD Congo ni cette race de vaches.

Un plan de l’hégémonie tutsi rwandaise au Congo

Les révélations accablent Joseph Kabila et les Rwandais dans le plan de l’hégémonie tutsi rwandaise au Congo, sous l’impulsion du régime de Kigali. Les Tutsis Banyamulenge ont planifié la conquête, l’occupation et la domination du Congo. L’optimisme de ce projet a rassuré depuis l’assassinat du président Laurent-Désiré Kabila et la succession masquée par Joseph, son fils adoptif. Mais la succession de Joseph Kabila par un autre Tutsi rwandais à la tête de la République démocratique du Congo semble devenir improbable par la voie des urnes, selon tous les indicateurs. Selon notre enquête, la dynastie tutsi-rwandaise a tenté tous les scenarios politiques sans succès et a tranché :  »maintenir Joseph Kabila à tous prix pour gagner le temps », mais cette option ne passe pas non plus dans l’opinion nationale. La mission de Joseph Kabila de parachever le processus avant de quitter le pouvoir de gré ou de force ou encore par assassinat pour léguer le pouvoir à un autre Mwanamulenge, selon les accords secrets, devient de plus en plus incertaine.Les conclusions scientifiques des spécialistes de la dynastie tutsi-rwandaise avec leurs soutiens internationaux ont confirmé et déclaré la province de Bandundu et la ville de Kinshasa bastions de contestation et de résistance nationale congolaise, en cas d’invasion de Kinshasa, d’après l’enquête de Bakolokongo. Le plan hégémonique tutsi-rwandais veut alors utiliser maintenant la «stratégie des vaches» pour envahir et assiéger la ville de Kinshasa, capitale et siège des institutions nationales, afin d’imposer le régime mono ethnique pour dominer le Congo. Pendant que le ministre Lambert Mende a déclaré dernièrement que le président Kabila désignera son dauphin au mois de juillet, nous attendons connaitre l’identité de cette personne avec intérêt et curiosité.

Un gros vaste plan et complot de déstabilisation et d’extermination massive jamais vécu dans l’histoire africaine bantoue est en gestation pour renforcer l’occupation et dominer éternellement la République démocratique du Congo, en danger de disparition comme nation. L’autorité de l’Etat n’existant plus, tout le peuple congolais en général et en particulier les populationslocales de Bandundu et de Kinshasa doivent se mobiliser pour éradiquer ce danger par tous les moyens, sans négociation aucune, car la souveraineté de la RD Congo est menacée. Joseph Kabila et ses parrains veulent parachever le plan hégémonique tutsi-rwandais et imposer un système de démocratie mono ethnique à la rwandaise où seuls les Tutsis domineront et régneront sur la majorité continentale de la RD Congo comme c’est le cas au Rwanda.

LIRE : La guerre du Congo. L’origine des Tutsis et leur rôle dans les guerres

Debout Congolais de l’intérieure et extérieure ! La nation congolaise, la patrie de nos ancêtres est en danger et risque de disparaitre si nous ne prenons pas notre courage pour la défendre. Le peuple congolais risque de se transformer en premier peuple SDF (Sans Domicile Fixe), dans l’histoire africaine bantoue. Les chefs coutumiers, chefs de villages et les comités de vigilance des villages doivent prendre leur responsabilité avec l’appui de la diaspora pour écraser ces bétails et leurs éleveurs munis des armes de guerre et non de calibre de chasse. Il faut agir immédiatement ici et maintenant pour sauver la nation. Prenez les dispositions et agissez sans tarder ni réfléchir. Les ennemis de notre pays sont parvenus au cœur même de la patrie, prêts à poignarder. Nous devons prendre la sécurité et la défense de nos terres entre nos mains et agir avant qu’il ne soit trop tard.

Qui sont ces Eleveurs avec des vaches mystérieuses ?

1.Ces mystérieux éleveurs et leurs vaches viennent du Rwanda à 100% et de nulle part ailleurs

2.Ces prétendus éleveurs abusivement appelés Banyamulenge sont en réalité des militaires Tutsis des forces armées rwandaises infiltrés intelligemment au Congo. Leur mission est de planifier l’attaque imminente d’envahir et assiéger la ville de Kinshasa afin de dominer le Congo tout entier d’éternité en éternité. Une attaque qui sera suivie d’un massacre à grande échelle et préparer le remplaçant de Joseph Kabila qui doit être un Tutsi rwandais.

3.Nos vaches naturelles seront progressivement exterminées, nos terres seront envahies et assiégées par ces inconnus et leurs bétails et confisqueront nos terres.

4.Ne laissez surtout pas ces «éleveurs» approcher nos filles pour avoir des relations avec eux. Ne permettez pas l’accouplement de leurs vaches avec vos bêtes locales. Ne mangez surtout pas la viande de leurs bétails. Méfiez-vous de ces éleveurs et leurs vaches.

Vous êtes appelés à savoir que la tribu «banyamulenge» et cette race de vaches n’existent pas au Congo. Ils viennent du Rwanda. Les prétendus éleveurs sont des militaires des forces armées rwandaises infiltrés en RDC en complicité avec le président Joseph Kabila, pour accomplir la mission malveillante d’envahir et assiéger la ville de Kinshasa, la capitale de notre pays pour parachever l’hégémonie tutsi-rwandaise. Leur morphologie, leur comportement et leur diction les trahissent d’ailleurs.

Les prétendus éleveurs qui sont en réalité des militaires des forces armées rwandaises se positionnent dans les zones stratégiques les plus redoutables dans le Kwango qui est géographiquement le verrou et la vraie base arrière de la ville de Kinshasa. Les Tutsis rwandais Banyamulenge en savent trop de l’histoire coloniale et surtout de l’avancée de l’AFDL en1997 dans les combats meurtriers de Kenge. Pour envahir Kinshasa, il faut d’abord faire sauter le verrou(…). Ces sites constituent les points stratégiques pour une attaque imminente visant à envahir la ville de Kinshasa, la capitale de la RD Congo, qui sera suivie d’un massacre à grande échelle. Imaginez  la ville de Kinshasa tomber entre les mains de l’impérialisme tutsi-rwandais, comment allons-nous justifier notre humiliation à la face de l’humanité?

L’heure est grave. Ne suivez surtout pas les explications de vos politiciens corrompus et manipulés de Kinshasa qui ont peur d’être exécutés s’ils osent dire la vérité. Ils sont pris en otage par le pouvoir sanguinaire de Joseph Kabila qui les a mis sous haute surveillance. Ne croyez pas aux déclarations de ces prétendus éleveurs : Les Tutsis sont des menteurs, des manipulateurs rusés, des fourbes, des stratèges malveillants et les femmes tutsis des espionnes de grande renommée mondiale.

LIRE : Comment le Hutu et le Tutsi ont été créés

L’enquête debakolokongo fait état d’une situation trop grave concernant la présence surprenante, mystérieuse et curieuse des troupeaux de vaches «tutsi banyamulenge» dans la province de Bandundu. Le président Joseph Kabila a été imposé pour se pérenniser et mourir au pouvoir ou comme son père adoptif jusqu’à son remplacement  conformément au plan. Dans tous les cas, le plan hégémonique tutsi-rwandais prévoit que Joseph Kabila ne peut être succédé que par un autre Tutsi rwandais Banyamulenge comme lui. Pour y parvenir, la ville de Kinshasa est la cible principale qui doit être envahie, assiégée, militarisée et contrôlée par les forces tutsi rwandaises, ce qui leur permettra d’occuper le Congo au fur et à mesure, le dominer et y régner éternellement par la force des armes.  Parmi les moyens et les méthodes adoptées depuis le sanctuaire hégémonique rwandais figure la stratégie des éleveurs de vaches venus du Rwanda pour créer distraction et planifier l’opération. Plusieurs noms de politiques et officiers généraux impliqués dans ce processus sont avancés : Bisengimana, Numbi, Amisi, Ruberwa, Bizima, Nkunda, voire même Kabarebe.

Ces prétenduséleveurs à 100% militaires tutsis rwandais venus pour envahir nos terres, doivent être écrasés sans d’autres formes de procès. Sans excuse, sans explication, sanscomplaisance, sans hésitation ni négociation. Il y va de notre survie et notre dignité, ces éleveurs et leurs bêtes sont une bombe atomique qui ne laissera rien au moment de son explosion. L’ennemi de notre nation et notre peuple a changé de stratégie pour nous faire nous surprendre et nous conquérir définitivement.

Ces militaires «Tutsis banyamulenge» rwandais explorent la région, identifient les sites d’atterrissage d’hélicoptères pour livraison d’armes et parachutage des commandos tutsis rwandais au moment venu du lancement de l’assaut. Eventuellement ils conserveront des caches d’armes de guerrequi seront déterrées et utilisées au moment indiqué et recruteront des collabos locaux. Leur plan prévoitde cibler les entités administratives névralgiques (territoires, secteurs, villages et groupements), dans la suite arrêter et neutraliser les chefs de ces entités au moment de l’assaut pour les remplacer par les  «Tutsis banyamulenge»rwandais qui seront encadrés et protégés par les militaires rwandais. Certains de leurs compagnons sont déjà à Kinshasa où ils ont noyauté les forces de défense et de sécurité en attente du dernier coup de sifflet. C’est de la même façon ils ont réussi à envahir Kigali en 1994 et imposer au Rwanda leur système politique mono ethnique.

LIRE :Hutu et Tutsi avant la colonisation: une autre logique sociale

Certaines vaches seront délibérément contaminées pour s’accoupler avec les bétails congolais afin de les rendre improductifs, les exterminer et propager une épidémie mortelle pour les populations, ce qui permettra aux Tutsis banyamulenge de bien venir s’installer dans les régions proches de la capitale Kinshasa et contrôler les terres et territoires. A Kinshasa, il est prévu mettre en vrac la viande de ces bêtessur le marché pour le même objectif : manger et mourir pour affaiblir la population. Décidément Joseph Kabila a une mission au Congo qui doit bien s’accomplir, c’est pourquoi il est déterminéà mener la guerre contre le peuple congolais pour que notre pays soit sous occupation et sous domination tutsi-rwandaise d’éternité en éternité.

Venus pour ne plus retourner

En perspective de parachèvement du plan de l’hégémonie tutsi-rwandaise en RD Congo, ces prétendus éleveurs sont venus pour ne plus rentrer chez eux. Ils disent avoir réussi la première étape de la mission. Effectivement, ils ne sauront plus rentrer chez eux à partir du moment où ils sont déjà arrivés jusqu’ici sans être inquiétés, ils sont réputés têtus et guerriers. Par conséquent il ne nous reste qu’un seul et unique choix pour nous défendre et faire disparaitre ces prétendus éleveurs et leurs vaches. Nous organiser, prendre nos calibres 12, nos fusils de chasse et toutes les armes blanches et à feu que nous détenons dans nos villages, frappons-les fort avec des foudres, chassons et écrasons immédiatement ces prétendus éleveurs et leurs vaches mystérieuses. Incendions leurs maisons et domaines, ne les laissons pas s’installer sur nos terres, ne les laissons jamais approcher nos filles avoir des relations avec eux.

Tous les congolais doivent se lever pour défendre et sauver la Patrie nous léguée par nos ancêtres ; tous et alors tous : Chefs coutumiers, Chefs de secteurs, Chefs de villages, Agents de l’Etat, Enseignants, Fonctionnaires, Commerçants, Transporteurs, Agriculteurs, Paysans, Pasteurs, Prêtres, Religieux,Pêcheurs, Diaspora et Résistance congolaise. Ces éleveurs doivent être écrasés et disparaitre du territoire national congolais à tous prix.

EnquêteBakolokongo

A LIRE: Les Rwandais et leurs origines ethnisées