• Home »
  • Afrique »
  • Cameroun: Couvre-feu de 48 heures dans les régions du Cameroun anglophones

Cameroun: Couvre-feu de 48 heures dans les régions du Cameroun anglophones

Un couvre-feu de 48 heures a été décrété dans la plupart des villes des deux régions anglophones du Cameroun à la veille de la célébration lundi du premier anniversaire de la proclamation symbolique de l’indépendance du Cameroun anglophone.

Ce couvre-feu dans les régions anglophones du Sud-Ouest et du Nord-Ouest est en vigueur dimanche 30 et lundi 1er, « de jour comme de nuit » et implique en particulier l’interdiction des transports « publics et privés » ainsi que « la fermeture des entreprises et des débits de boisson », selon le sous-préfet de Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest.

VOA Afrique a obtenu une copie des décisions prises à cet effet par le gouverneur du Nord-Ouest et du sous-préfet de Buea.

Peu avant l’instauration des mesures de sécurité, les chefs de file séparatistes ont annoncé sur les réseaux sociayx « leur intention de célébrer à nouveau la naissance de l’Etat dit Ambazonia ».

Ce couvre-feu intervient à une semaine de la présidentielle du 7 octobre au Cameroun où les séparatistes entendent « célébrer » le premier anniversaire d’une proclamation symbolique d' »indépendance », le 1er octobre 2017.

A l’époque, au moins 40 manifestants avaient trouvé la mort dans des violences policières, selon le centre d’analyse International Crisis Group (ICG) qui avait compté « des dizaines de milliers de manifestants » dans les régions anglophones.

Les capitales régionales, Buea (Sud-Ouest) et Bamenda (Nord-Ouest), avaient été quadrillées par les forces de sécurité qui avaient arrêté des dizaines de personnes dans les violences qui ont suivi cette proclamation symbolique.

(0)